);
Mushroom n°0

Mushroom, fanzine pop moderne

Mushroom par Section 26
Ce fanzine est né dans l’urgence à un moment où nous, les 26 démissionnaires de la revue pop moderne, nous rendions compte que nous n’avions aucune envie de laisser les choses se terminer ainsi. Dans l’élan de notre claquage de porte (un désaccord de fond avec le repreneur de Magic), l’idée d’un one shot en forme de renaissance du format originel de notre revue – le fanzine Magic Mushroom, né en 1991, a marqué le début de l’histoire – nous semblait la meilleure idée pour boucler la boucle, et repartir sur d’autres aventures, collectivement. La suite, on l’imagine pour commencer sur la toile, puis sur papier, si les choses avancent bien. 
En tout cas, nous sommes Section 26, et nous n’avons pas l’intention d’arrêter d’écrire sur la pop moderne.

A la suite de la démission du comité de rédaction historique de Magic RPM, j’ai proposé à l’équipe d’éditer un dernier numéro, sous forme de fanzine à faire imprimer par les lecteurs. En seulement trois semaines, c’est un fanzine au format A4 de 64 pages qui a été conçu. 48 heures après sa mise à disposition sous forme de PDF, il en était sorti plus de 800 exemplaires des imprimantes des lecteurs les plus fidèles de Magic. De Tokyo à Los Angeles, en passant par Londres et Saint-Malo. L’équipe continue son activité éditoriale sous le nom de Section 26.

Design du numéro : Seitoung

Mushroom Dimanche, n° spécial créé un dimanche de pluie. Distribué uniquement lors de la soirée de lancement de Mushroom. Tirage : 50 exemplaires environ.

Storyboard_180420_head

Ateliers Fanzines

Depuis 2014, Seitoung propose l’animation d’ateliers fanzines tous publics.

-2014-2017 : Fanzine Daedalus à Saint-Malo (35), en partenariat avec la Grande Passerelle et la Nouvelle Vague.
-2018 : Bibliothèque municipale de Grand-Champ (56)
-2018 : Lycée Duguesclin à Auray (56)
Juillet 2018 : ateliers au centre d’art contemporain Le Trampoline à Vic-le-Comte. Inscriptions ici.

Fanzines produits lors des ateliers d’Auray et de Grand-Champ (2018)

Seitoung "Now Print a zine", dessin au feutre sur papier. 17*22 cm. Contribution à Copy Machine - Zone de Reproduction Temporaire, Rouen, ESADHaR, 2017.

Now Print A Zine

Seitoung « Now Print a zine », dessin au feutre sur papier. 17*22 cm. Contribution pour l’événement collectif Copy Machine – Zone de Reprographie Temporaire, Rouen, ESADHaR, 2017.

Ce dessin est l’une des cinq contributions exécutées à la demande de Laura Morsch-Kihn et Antoine Lefebvre, curateurs de l’événement « Copy Machine – Zone de reprographie temporaire« . Il fait référence à la philosophie DIY du punk et est un détournement du célèbre dessin paru en décembre 1976 dans le zine londonien Sideburns.
Catalogue complet de l’événement : ici.

Copy Machine – Zone de reprographie Temporaire a également été présenté au 8e FILAF de Perpignan dans la catégorie Independent Pages (juin 2018).

IMG_20170420_100410-01

Zinewall

Les zinewalls ou murs de fanzines sont des installations conçues par Seitoung qui utilisent le fanzine DIY comme matériau plastique de base. Ces zinewalls sont de surface variable, de 6 à 666 m², thématiques (punk DIY, graphzines, artzines) ou non, en noir et blanc ou en couleurs, en aplat (2 dimensions) ou en volume (3 dimensions intégrant des objets fanzines à lire dans le mur).

Par sa nature frondeuse – il ne se limite pas aux murs, mais déborde volontiers sur le sol ou le plafond -, le zinewall invite à la réflexion sur le recyclage permanent des slogans, des clichés, des codes esthétiques qui voguent de récupération en récupération. Art du détournement par essence, le zinewall questionne le légitimité de la ré-appropriation de visuels façonnés souvent anonymement, voués à l’éphémère au moment de leur réalisation, mais que le temps se charge de remettre au goût du jour, sacralisant ce qui avait été créé en urgence et sans volonté d’éternité.

Le zinewallisme est le 20e manifeste de l’Art Rebelle 100% DIY.

Installations réalisées : FRAC PACA Marseille (2016, 15 m²), La Grande Passerelle Saint-Malo (2017, 12 m²), Quai des Mondes Mondeville (2017, 18 m²), Printemps de Bourges (2017, 20 m²), Festival L’Armor à sons, Bobital (2017, 30 m²), Le 106, Rouen (2017, 14 m²), L’Echonova, Saint-Avé (2018, 15 m²), La Villa Gregam, Grand-Champ (2018, 20 m²).

Zinewall, Rouen, Le 106, 400 x 300 cm

Bricolage Radical – Exposition / Exhibition

« Bricolage Radical » est un concept d’exposition/installation autour des fanzines do-it-yourself. Il se décline en exposition sous vitrines, affichage sur les murs, composition (zinewall) et base de données pour téléchargement de fanzines au format PDF.

L’exposition explore l’univers de l’autoproduction éditoriale depuis le magazine de fans (fanzine sensu sricto) jusqu’aux artzines (fanzines d’artistes), en passant par les zines politiques, communautaires, affinitaires… Puisant dans une collection privée de plus de 1500 fanzines, des années 1960 à aujourd’hui, le parcours met en lumière autant la créativité foisonnante des fans que la permanence temporelle ou l’ubiquité géographique de certains codes esthétiques, hérités des avant-gardes artistiques des années 1910 et 1920 puis recyclées, détournées, réinterprétées par diverses subcultures tels les mouvements punks des années 1970-80.

Auteur: Seitoung
Format: variable. Adapté aux lieux et au territoire. Exposition sous vitrines ou sur présentoirs. Affichage mural : 10 à 666 m².
Références: FRAC PACA Marseille (2016), Médiathèque La Grande Passerelle Saint-Malo (2017), Festival du Printemps de Bourges (2017), Festival L’Armor à Sons Bobital (2017), Salle de Musiques actuelles Le 106 Rouen (2017), Salle de Musiques Actuelles L’Echonova Saint-Avé (2018), La Villa Grégam Grandchamp (2018).
Années: depuis 2016