SECRET / NOFORN

Posted on

FOR ASSANGE / ..-. — .-. .- … … .- -. –. .

Est une installation, conçue et réalisée à quatre mains par Peggy Viallat-Langlois et Seitoung, déclinant les interactions entre médias, citoyens et pouvoir.  Installée dans un ancien hangar de la SNSM sur le port de Saint-Malo pour le festival LE VENT EN POULPE, organisé par le collectif d’artistes malouins COEF 180, la proposition artistique occupe une surface au sol d’environ 60 m² ; du mur gauche s’égrène une série de mots en code morse, langage binaire principalement utilisé par les militaires comme moyen de transmission, souvent chiffrée ; traversant la fresque au sol marquée du visage d’Assange, peinte sur une mosaïque bicolore : le journaliste capte, décode et transmet l’information, une série de mots-clés tirés des dossiers Wikileaks. Le messager devient alors une cible du pouvoir. A droite, un zinewall amalgame des coupures de presse, retravaillées en noir et blanc, déchirées et organisées, en plusieurs couches, rappelant le flux incessant d’informations qui s’accumulent, sans hiérarchie, et finissent par tronquer le message initial. A l’arrière, surplombant la fresque et les plages alphabétiques, deux portraits géants de Trump, desquels suinte et coule une huile noire et crasseuse qui envahit progressivement le visage d’Assange, masquant les messages et le messager.

A nous de nous interroger sur le droit des citoyens d’accéder aux informations ayant des répercussions sur la démocratie et sur la nécessité d’une transparence du pouvoir à travers la diffusion de la vérité.

Aimez-le ou haïssez-le – ou ne vous en souciez pas –, le combat de Julian Assange pour la liberté nous concerne tous.

Laisser un commentaire